• Contactez-nous

Alliance française Venise

Cérémonie de remise des prix deuxième édition concours international « Un goto per Venezia »

Samedi 19 novembre, à 18h30 au Palazzo Mocenigo (Santa Croce 1992) a eu lieu la cérémonie de remise des prix de la deuxième édition du concours international « Un goto per Venezia ».

Cette édition a été remportée par Francesco Catin, un toscan de 23 ans, avec son projet « doge », une corne ducale qui, une fois renversée, se transforme en verre. Il a été accordé au vainqueur une bourse d’étude de 2 500€.

Le concours a été lancé par la Fondazione Musei Civici di Venezia, par l’Alliance française di Venezia, par les familles Brandolini et Rosenberg et par le Consorzio Promovetro, gestionnaire de Marchio Vetro Artistico® Murano, en mémoire de Marie Anglivel de la Beaumelle Brandolini, présidente de l’Alliance française de Venise pendant de nombreuses années, et spécialiste passionnée de l’art de Murano.

La cérémonie a été présentée par Chiara Squarcina, directrice du Museo del Vetro de Murano, Carlo Montanaro, vice président de l’Alliance française de Venise, Luciano Gambaro, président du Consorzio Promovetro de Murano et Marcantonio Brandolini, directeur artistique de l’entreprise LAGUNAB.

Au nombre de dix étaient les finalistes de cette deuxième édition, laquelle a vu de jeunes designer de 18 à 30 ans être sectionnés par un jury international, et dont les projets ont été réalisés par des maîtres du Consorzio Promovetro de Murano.

La lotterie organisée pour les prototypes des projets non-vainqueurs, et la vente aux enchères des objets en verre pendant le dîner de bienfaisance au Palazzo Brandolini, ont permis de recueillir 20 000€. Les recettes de la vente ont été dévolus a l’AIRC, Association Italienne pour la Recherche sur le Cancer, pour aider à la recherche sur la maladie qui a frappé Marie Anglivel de la Beaumelle Brandolini.

La cérémonie de remise des prix a également été l’occasion de tracer les lignes directrices pour la troisième édition du concours qui, après ces deux premières éditions organisées avec succès, veut assumer une stature toujours plus ’internationale’, de façon a mettre en valeur toute l’attention que l’ile de Murano et le monde du verre méritent, dans une optique non seulement de sauvegarde de la tradition, mais aussi de relance de la production.
Un engagement , celui vis-à-vis de l’art du verre, qui, partant de la nécessité de construire un réseau et de créer une synergie, tient à prendre de plus en plus soin des nouveaux moyens à sa disposition, avec comme objectifs de passionner les jeunes et de les inviter à investir dans ce secteur, et surtout à Venise, ville naturellement propice à ce genre d’évènement.